Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Message par Laurent » 20 Fév 2013 11:37

Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie
Source: Fondation Apicil

La stomatodynie est une douleur chronique caractérisée par une sensation de brûlure, spontanée de la muqueuse buccale sans qu’aucune lésion clinique, anomalie radiologique ou biologique ne puissent être détectée. La douleur est continue, exclusivement diurne, à type de brûlure, sans caractère paroxystique. Elle peut être associée à une impression de xérostomie et/ou de dysgueusie et presente une forte co-morbidité avec certains troubles anxio-depressifs. La prévalence de la stomatodynie est de 0,7% de la population générale mais cette prévalence est bien plus élevée dans la population des femmes ménopausées. En effet, les patients atteints de stomatodynie sont majoritairement des femmes et l’âge moyen de début des symptômes est de 60 ans.

Les mécanismes physiopathologiques à l’origine de cette entité douloureuse sont encore à l’étude. La stomatodynie a longtemps été considérée comme un exemple de «psychalgie» mais cette position est aujourd’hui dépassée et une altération du système nerveux est de moins en moins contestée. Les données récentes montrent que la stomatodynie serait en fait la conséquence d’une altération du système nerveux périphérique et/ou central. En effet, des études récentes montrent que les patients atteints de stomatodynie peuvent être séparés en deux groupes : ceux souffrant d’une stomatodynie d’origine périphérique et ceux souffrant d’une stomatodynie d’origine centrale.

Les patients souffrant de stomatodynie d’origine périphérique présentent des anomalies des fibres nerveuses de l’épithélium lingual comparé à celui de volontaires sains. Par ailleurs, ils répondent relativement bien à des thérapeutiques appliquées localement sur les muqueuses douloureuses.

Les stomatodynies d’origine centrale sont plus difficiles à prendre en charge car leurs mécanismes physiopathologiques sont encore mal compris. Récemment, des anomalies du système nerveux central ont été mises en évidence chez ces patients avec, entre autre, une activité réduite de la dopamine endogène. En effet, les résultats obtenus en imagerie cerebrale montrent une régulation à la hausse des récepteurs D2/D3 chez les patients souffrant de stomatodynie, suggérant une activité réduite de la dopamine endogène Ces résultats tendent à montrer que la physiopathologie des stomatodynies d’origine centrale pourrait faire intervenir un dysfonctionnement des contrôles endogènes de la douleur, c’est-à-dire que l’organisme des patients ne serait plus capable de mettre en œuvre les moyens nécessaires au contrôle de ses propres douleurs. Un tel dysfonctionnement a déjà été mis en évidence dans d’autres douleurs comme la fibromyalgie, le syndrome de fatigue chronique, le syndrome de l’intestin irritable ou encore dans certaines céphalée.

Ainsi, l’objectif de l’étude menée actuellement par l’équipe INSERM U929, est de déterminer l’existence d’une altération de ces contrôles chez les patients atteints de stomatodynie d’origine centrale dans le but de mieux comprendre le dérèglement en cause afin de développer des thérapeutiques adaptées.

Cette étude est soutenue par la Fondation APICIL et est réalisée avec l’aide du Centre d’Investigation Clinique du CHU de Clermont-Ferrand.

Unité Inserm U929 – UFR Odontologie de l'Université, CHU Clermont-Ferrand.
Avatar de l’utilisateur
Laurent
 
Message(s) : 89
Enregistré le: 06 Fév 2013 13:38
Localisation : Paris

Re: Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Message par christine » 21 Fév 2013 10:33

Bonjour

Bienvenue sur ce forum.
Il y a beaucoup de personnes atteintes de cette maladie (qui ignorent le mot glossodynie).
J'espère que ce forum rendra service.
christine
 
Message(s) : 60
Enregistré le: 21 Fév 2013 10:06

Re: Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Message par Eveline » 24 Fév 2013 19:45

Bonjour, ou plutôt bonsoir,

J'ai lu attentivement l'article sur la stomatodynie. Vu que j'en souffre depuis 13 ans, je suis toujours à l'écoute des nouvelles.

Je ne sais pas dans quelle catégorie je rentre (stomatodynie d’origine périphérique ou stomatodynie d’origine centrale), mais je souffre jour ET nuit. D'ailleurs, je suis devenue insomniaque car la douleur est toujours présente.
Quelquefois, après une bonne nuit (c'est rare), j'ai moins mal.

Cette douleur est difficile à décrire : sensation de brûlure, bouche prise comme dans un étau. C'est d'autant plus difficile à supporter que c'est permanent.

J'ai évidemment vu pas mal de médecins depuis 13 ans : dentistes, généralistes, stomatos, Centre de la douleur dans ma ville.
Un seul médecin (Dentiste à Lyon, Professeur associé à la Faculté de Clermont-Ferrand de médecine dentaire, Coordinateur de la clinique de la douleur orofaciale multidisciplinaire à l'Hôpital universitaire, coordonnateur du programme d'éducation scolaire, etc., etc) a pu me soulager avec du Rivotril mais depuis quelque temps, je n'ai pu en obtenir à cause de la réforme au sujet de ce médicament.

Finalement, aidée par une glossodynette du Net, je suis allée fin janvier consulter à l'Hôpital de la Croix-Rousse où j'ai rencontré un médecin membre de l'équipe qui traite les douleurs chroniques. Il m'a prescrit du Rivotril et je dois dire que depuis, je vais mieux.
La douleur n'a pas disparu mais j'arrive à dormir quelques heures. C'est nouveau !
La journée, je mâche du chewing-gum ou je mange, vu que je ne souffre pas lorsque je mastique.

J'ai été longue mais il est difficile de témoigner sans donner un minimum de renseignements.

J'ai oublié : la douleur est intervenue du jour au lendemain lors d'une phase dépressive. Il semblerait donc que l'angoisse ou un certain stress entre en ligne de compte. L'âge doit compter aussi (j'ai plus de 65 ans).

Voilà ce que j'avais à dire. Si vous avez des questions, n'hésitez pas !

Bonne soirée !
Eveline
 
Message(s) : 8
Enregistré le: 24 Fév 2013 19:16

Re: Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Message par Dilou » 25 Fév 2013 21:50

Je viens de découvrir ce site, très interessant.
J'y suis venue, parce que de mon côté, je souffre d'aphtes chroniques, de plus ne plus invalidants, et cherche désespérement à trouver une solution.
J'ignorais cette appelation de glossodunie, stomatodunie, etc...
J'ai commencé à avoir des aphtes, il y a 25 ans, après la naissance de mon 3ème enfant et un épisiode dépressif après cette naissance, le fameux "baby-blues"
Homéopathie, imudon, pyralvex, etc, etc... tous les classiques y sont passés... avec parfois une amélioration, mais jamais très longue.
Le seul répit a été quand j'ai été enceinte de mon 4e enfant, puis de mon 5ème enfant. Nous nous sommes arrétés là ! Mais, à chaque fois, les aphtes sont ensuites revenus.
Une chose m'intrigue, c'est quand il s'agit de défaillance en matière de dopamine. Cela m'interroge, car je suis également sujette à des problèmes de crampes et de douleur dans les jambes,surtout la nuit, évoquant de loin les jambes sans repos. Mon médecin pense qu'une déficience de dopamine pourrait en être la cause.
Par contre, en matière de salivation, il semble que chez la plupart des personnes donnant leur témoignage sur ce site, la bouche est sèche.
Chez moi, c'est le contraire qui se produit; salivation excessive,avec langue dentelée, petites fissures et aphtes parfois énormes sur la langue, le palais et même les lèvres ou l'oesophage.
Bref, ça use son monde et ça rend de mauvaise humeur !
Je vais essayer l'hépato-drainol, cité par une patiente, qui semble en avoir retiré grand bien !
Par contre, Aftazen, très présent sur Internet, m'a vendu leur produit, cher et totalement inefficace pour moi.
Connaissez-vous ce produit ?

Merci de ce site, merci pour les recherches effectuées sur le sujet.
Cordialement

Dilou
Dilou
 
Message(s) : 1
Enregistré le: 25 Fév 2013 20:13

Re: Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Message par ety » 27 Fév 2013 14:11

Bonjour,
Ma mère souffre de cette maladie depuis 15 ans... Elle a vu bcp de médecins. Le dernier stomato lui a donné des bains d'huile de sésame. Depuis elle ne veut plus rencontrer d'autres médecins (ras le bol). Habitant au sud de Lyon ,Eveline pourriez-vous m'indiquer les coordonnées de votre dentiste parce qu'elle ne supporte plus la douleur. Maintenant elle est handicapée pour parler. Pour Dilou ma mère a connu des périodes d'hyper salivation puis bouche sèche .Merci
ety
 
Message(s) : 2
Enregistré le: 25 Fév 2013 13:56

Re: Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Message par Véronique » 27 Fév 2013 14:29

Merci pour ce blog et merci pour l'article. Je souffre également de ce symptome depuis plus de 15 ans avec des périodes un peu plus calmes. Plus le temps passe, plus je me demande s'il n'y a pas un lien avec un problème intestinal congénital et m'en inquiète d'autant plus que je vois ma fille présenter les mêmes symptômes... Dans son cas à elle, le médecin traitant et l'allergollogue l'envoyaient vers un psy, c'est une homéopathe qui a trouvé solution à la problématique avec des probiotiques, nous sommes bien loin du suivi psy....
Véronique
 
Message(s) : 2
Enregistré le: 25 Fév 2013 08:40

Re: Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Message par Eveline » 02 Mars 2013 13:18

ety a écrit:Bonjour,
Ma mère souffre de cette maladie depuis 15 ans... Elle a vu bcp de médecins. Le dernier stomato lui a donné des bains d'huile de sésame. Depuis elle ne veut plus rencontrer d'autres médecins (ras le bol). Habitant au sud de Lyon ,Eveline pourriez-vous m'indiquer les coordonnées de votre dentiste parce qu'elle ne supporte plus la douleur. Maintenant elle est handicapée pour parler. Pour Dilou ma mère a connu des périodes d'hyper salivation puis bouche sèche .Merci


Bonjour ety,

J'ai voulu vous envoyer un MP mais je ne trouve pas le bouton "Messagerie Privée" sur ce forum.
Je ne sais pas si on a le droit de citer des médecins ou dentistes. Alors, je demande à l'administrateur si je peux vous donner ici des renseignements pour votre maman.

@+

Edit : Je dois préciser que, même si j'ai été soulagée dernièrement, je souffre encore pas mal. Mes nuits sont courtes.
Je suis donc moi aussi à l'écoute de nouvelles thérapies.
Eveline
 
Message(s) : 8
Enregistré le: 24 Fév 2013 19:16

Re: Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Message par Laurent » 02 Mars 2013 14:11

Bonjour Eveline,

Voici un petit tutoriel pour aider dans la rédaction d'un message privé (MP)

A savoir que tu peu directement cliquer sur la petite enveloppe qui se trouve à droite du message de ton correspondant
comme sur l'image ci-dessous (enveloppe que j'ai repassé en rouge) il faut être connecté à son compte au préalable:

Image

Dit moi si ça fonctionne pour toi.
Très bon week-end. Laurent
Avatar de l’utilisateur
Laurent
 
Message(s) : 89
Enregistré le: 06 Fév 2013 13:38
Localisation : Paris

Re: Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Message par Eveline » 02 Mars 2013 17:22

Bonsoir Laurent,

Merci beaucoup pour l'info. J'ai recherché une icône pour la messagerie privée mais je ne l'avais pas vue.

Bonne soirée

Eveline

Edité le dimanche 3 mars : Je suis un peu comme Huguette qui souffre d'une glosso et qui demande de l'aide.
Bien qu'il y ait eu quelques progrès chez moi par rapport à fin janvier, voir mon post :

http://www.glossodynie.fr/viewtopic.php?f=7&t=8#p43

je ne dors plus que 2 ou 3 heures, et ceci par petits bouts. Je renonce à prendre des somnifères (que j'ai pris longtemps) car, comme m'a dit mon médecin, le Rivotril et mon somnifère contiennent tous les deux des benzodiazépines.

REMARQUE : Il y a quelques années, le Centre Anti-Douleur de ma ville m'avait prescrit des antidépresseurs. Je souffrais moins mais je me transformais en légume.

QUESTION : Y a-t-il d'autres personnes qui souffrent ainsi la nuit ? Et à part regarder la TV ou taper sur mon clavier, je ne sais plus quoi faire. Peut-être me mettre au tricot ???
:mrgreen:
Eveline
 
Message(s) : 8
Enregistré le: 24 Fév 2013 19:16

Re: Une piste nouvelle sur les origines de la stomatodynie

Message par Carole07 » 20 Mars 2013 21:52

Bonjour,

Je souffre de glossodynie ou de BMS (Burning Mouth Syndrom) depuis bientôt 1 an. Après avoir consulté pas mal de spécialistes, un médecin homéopathe a identifié ce problème mais pensait plutôt à une déformation de la mâchoire ou un nerf coincé derrière la nuque. Elle m'a alors conseillé de voir un dentiste spécialisé dans les maxillaires et un orl. Ceux ci n'ont rien diagnostiqué. L'orl a pensé a un reflux gastrique et prescrit du gaviscon...Devant autant d'incompétence, j'ai décidé d'arrêter de consulter des médecins qui ne vous prennent pas au sérieux.
Je fais donc en sorte de ne plus y penser, j'ai repris le sport mais les picotements sont toujours là , plus ou moins intenses. J'ai 45 ans et j'ai eu un gros stress professionnel l'année dernière qui a certainement été le déclencheur.
Merci pour ce forum, j'espère qu'il sera alimenté par d'autres témoignages et que l' on pourra trouver LA solution.
Carole07
 
Message(s) : 1
Enregistré le: 20 Mars 2013 21:10

Suivant

Retour vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité