l’électrogalvanisme dentaire

l’électrogalvanisme dentaire

Message par christine » 09 Sep 2013 11:59

]Je mets ici le témoignage de mon amie Martine
Merci de lire (et éventuellement l'aider) son témoignage

J’ai 56 ans, depuis de nombreuses années, je souffre de brûlures et picotements de la langue surtout dès que celle-ci entre en contact avec des couronnes ou dents soignées avec des matériaux utilisés en dentisterie, également goût métallique, sensation d’électricité. En 2011 j’ai fait enlever une quinzaine d’anciens amalgames par dépose sécuritaire sur 2 jours en Suisse. Pas de réelle amélioration après ces déposes. Entre-temps j’ai consulté un dentiste qui pratique la kinésiologie et teste les matériaux dentaires compatibles avec le patient. Il a mis en place 3 couronnes céramo-métalliques là c’était l’horreur. Depuis début 2013 je suis soignée par un dentiste en région parisienne, il a déposé ces couronnes céramo-métalliques et les a remplacé par des couronnes provisoires en résine je crois, malheureusement j’ai toujours les mêmes symptômes malgré la suppression de tous les métaux en bouche. Apparemment je ne tolère pas bien non plus les résines et composites. J’ai également consulter une stomatologue de La Pitié-Sapétrière : son diagnostic a été le suivant aucune lésion de la bouche et de la langue ce qui est rassurant. Glossodynie, c’est-à-dire douleurs psychogènes, faites du sport et consulter un psychothérapeute et revenez me voir dans x mois. Je veux bien qu’il existe une part de psychique dans cette pathologie mais les douleurs sont bien réelles et ont certainement une cause autre que psychique. Il y a quelques années j’ai subi une biopsie pulmonaire qui a été suturée à l’aide d’agrafes métalliques, mon dentiste m’a dit que certains médecins avaient fait le lien entre l’électrogalvanisme dentaire et le port de stérilet chez certaines patientes. Je me pose donc la question suivante : le fait d’avoir des agrafes métalliques dans le poumon peut-il être en cause dans cette sensation permanente d’électricité en bouche.Je ne supporte pas les oligo-éléments type Manganèse, cuivre, or, argent etc.. leur prise accentue l’électricité en bouche et me fait sombrer dans la déprime.

Si des personnes souffrent des mêmes symptômes et ont réussi à guérir ou à atténuer ces douleurs, je suis vivement intéressée par leurs témoignages.

Martine

D’avance merci.
christine
 
Message(s) : 60
Enregistré le: 21 Fév 2013 10:06

Re: l’électrogalvanisme dentaire

Message par GRAIRE Martine » 10 Sep 2013 08:14

Bonjour Martine, je viens de prendre connaissance de votre témoignage. Au risque de vous décevoir, je ne pense pas qu'il y ait une liaison. Cela fait un plus d'un an que je fais partie "des vôtres"; comme beaucoup d'entre nous, mon dentiste a changé les plombs de mes dents pour de la résine, mes 2 couronnes métalliques qui dataient d'une trentaine d'années ont été changées pour des ceramo métal, il m'a extrait mes 4 dents de sagesse; Je fais aussi une fixation (ce sont les termes de mon dentiste) sur une couronne ! bref ! un an de soin. J'en suis sortie il y a peu; je pense avoir la chance (dans mon malheur) d'avoir un chirurgien dentiste qui connaît la glosso, qui est compréhensif et patient face à ma douleur; Il essaie de m'aider comme il le peut . J'ai eu le parcours classique : dentiste, généraliste, psychothérapeute, psychiatre, yoga, spécialiste en odontologie à l'hôpital, guérisseur, fibroscopie, etc......on essaie tout ce qui nous passe sous la main, bonbons, chewin gum, bains de bouche, xylocaïne, propolis, changement de dentifrice, etc.....sans compter les anti dépresseurs qui pour certains ne conviennent pas; Comme vous avez pu le lire sur ce forum, et peut-être l'entendre autour de vous, chaque personne a une histoire, un vécu, et réagit différemment. Tout cela n'est pas très réjouissant allez-vous me dire, je sais qu'il y a des hauts et des bas, (souvent des bas d'ailleurs !), mais malgré tout il faut essayer de relativiser. Personnellement je n'ai pas plus mal lorsque je suis contrariée ou pas; (alors que certains psy pensent que l'intensité des douleurs est en relation avec notre ressenti du moment ). Certains matins, au lever, la journée s'annonce belle avec que des choses intéressantes à faire , mais pourtant, "çà démarre très fort !". Mon dentiste m'a dit : "vous vous en sortirez mais ce sera long" ! La patience n'étant pas ma qualité première ! Sachez cependant que certaines personnes s'en sortent ! Certains avec des médicaments, d'autres avec de la psy). Poursuivez votre parcours médical, essayez, encore et encore. Battez-vous ! vous n'avez rien à perdre, que du soulagement à gagner ;
je vais prochainement chez un neurologue (pour la première fois) ; j'espère qu'il me prescrira ce fameux Rivotril qui semble en "soulager" quelques uns. Nous verrons bien !
Je vous souhaite, comme à vous tous sur ce forum, courage et ..........soulagement !!!!!!!!!!!!!!
Martine.
GRAIRE Martine
 
Message(s) : 11
Enregistré le: 24 Fév 2013 16:43

Re: l’électrogalvanisme dentaire

Message par christine » 02 Fév 2014 11:30

Témoignage de Martine ......Suite

Je me permets de reprendre contact avec vous car récemment mon dentiste a fait des mesures de courant en bouche car je souffre toujours de goût métallique, brûlures, picotements de la langue et de la cavité buccale en général. Il a décelé que les courants électriques jusqu'à 140 millivolts ne se situaient plus sur les dents ou couronnes dentaires mais sur la langue, les gencives, le palais, les joues, les lèvres. Parmi les adhérents quelqu'un a t-il le même problème ?

Comme j'ai eu des amalgames et autres métaux en bouche pendant plus de 40 ans cela pourrait-il signifier que les métaux lourds ont migré dans toutes les muqueuses de la bouche provoquant ainsi une intoxication avec toutes les conséquences désastreuses sur ma santé.



Martine
christine
 
Message(s) : 60
Enregistré le: 21 Fév 2013 10:06

Re: l’électrogalvanisme dentaire

Message par fidji27 » 19 Oct 2016 12:51

Bonjour,

Je viens témoigner à mon tour. Depuis un an et demi, ma langue me brûle et je mâche du chewing gum pour masquer. J'ai vu différents spécialistes: allergologues, stomatologues, dentistes, otho-rhino. Personne n'a de solution à me proposer, la pire réponse , c'est le psychosomatique. J'ai quand même des allergies (Baume du Pérou, nickel, palladium, cobalt).
Je viens de faire retirer un plombage mais il m'en reste un bon nombre et comme je fais beaucoup de hauts de cœur, ma dentiste ne veut pas retirer les autres. Seule, ma généraliste est compréhensive. Elle m'a trouvé un médicament qui, je crois agit sur les nerfs mais la posologie est un peu détournée. L'inconvénient, c'est qu'il me réveille un tas de petites douleurs (tendinite, névrôme de Morton et autres).
Je dois reprendre mon métier d'enseignante l'année prochaine mais je ne vois pas comment je peux me passer de chewing gum. J'aurais aimé faire mesurer les micro courants dans ma bouche mais je ne sais pas où c'est possible en Normandie même le CHU ne le fait pas. J'aimerais un écrit pour justifier une demande de poste plus administratif ou un détachement. Pour ma réintégration, je dois voir un médecin assermenté mais me croira t'il?
Je cherche toujours la solution, s'il existe autre chose que la dépose des amalgames dentaires.
fidji27
 
Message(s) : 1
Enregistré le: 19 Oct 2016 12:25


Retour vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités