Témoignage de nette amélioration

Re: Témoignage de nette amélioration

Message par Ejudith » 23 Mars 2014 12:29

Pour Gloria
Personnellement j'ai effectué tous les dosages de vitamines le 19.09.13 vitb6 vita d vita k vita b12 vita b9 vita e vita A vita b1 vita b2 aucunes carences.
Meilleures salutations.
Ejudith
 
Message(s) : 134
Enregistré le: 09 Avr 2013 12:47
Localisation : SUISSE

Re: Témoignage de nette amélioration

Message par voyelle111 » 08 Mai 2014 17:51

Bonjour,

Sur les deux dernières années, j'ai souffert de ce mal sur deux périodes de plusieurs semaines ...insupportable !

Depuis quelques semaines et à chaque fois que ma langue commence à me "bruler", je prends des ampoules de lithium (oligoélément) et ce, tout le temps des premiers symptomes.... ces symptomes ne s'installent plus, est ce vraiment un effet du lithium ?

Merci pour vos avis
Bon courage à tous
voyelle111
 
Message(s) : 2
Enregistré le: 08 Mai 2014 17:34

Re: Témoignage de nette amélioration

Message par voyelle111 » 08 Mai 2014 17:57

Au fait, j'ai 52 ans et je ne me sens absolument pas déprimée, peut etre souvent stressée...mais comme tout le monde !
voyelle111
 
Message(s) : 2
Enregistré le: 08 Mai 2014 17:34

Re: Témoignage de nette amélioration

Message par Kaabi Taoufik » 09 Mai 2014 21:02

je vais vous raconter mon histoire peut être cela vous soulagerait un peu

tt d'abord je suis homme agé de 34ans mon calvaire a commencé ça fait bientôt 2 ans (en juin 2014) bref, je vais commencer par le commencement, au début je me suis fais arracher une dent de sagesse, j'ai pris Rodogyl à cause de ça j'ai eu une diahrrée qui a persisité 10 jours à peu près ce qui m'a poussé à consulter le medecin de travail et cet imbécile et excusez moi pour le terme m'a dit que c'est une intoxication et m'a préscrit Normix (Antibiotique à large spectre) le lendemain et après la prise de ce médicament, j'ai eu une mycose qui à guérit par la suite mais la douleur perssite jusqu' à aujourd'hui, je vous explique davantage: en fait lorsque je me réveille le matin je sens une douleur de brulure et parfois comme ci une partie de ma langue etait anésthisiée et ce seulement sur le côté gauche cette douleur disparait totalement lorsque je mange ou bien quand je me mets en postion allongée ou bien quand je dors ou bien quand je mâche quelques choses ou bien quand je passe par des moments de joie. j'ai fait le tour de tt les medecins stomato ORl ect. mais sans résultat bon le tout dernier m'a orienté vers un neurologue ce dernier m'a demandé une IRM que je n'ai pas encore faite, d'après lui c'est pour vérifier si j'avais une lésion du nerf lingual ou non
Kaabi Taoufik
 
Message(s) : 2
Enregistré le: 04 Mai 2014 20:24

Re: Témoignage de nette amélioration

Message par Ejudith » 16 Mai 2014 10:40

Pour Dumas Pascale,

Bonjour, j'ai aussi essayé le rivotril à sucer. Mais en gouttes c'est plus simple. J'en prend 3 à midi et 5 à 20h00. Douleurs variant de 0 à 3/10.

Bien cordialement
Ejudith
 
Message(s) : 134
Enregistré le: 09 Avr 2013 12:47
Localisation : SUISSE

Re: Témoignage de nette amélioration

Message par evemma » 15 Juin 2014 17:00

Bonjour à tous, juste quelques lignes pour remarquer que le forum est bien "silencieux" depuis quelques temps, mais je tiens à remercier Laurent qui en a eu l'initiative. Je voulais aussi partager le fait qu'après plus de deux ans de soins dentaires, ma bouche est plus seine à ce niveau, et à la fin du traitement, j'ai discuté avec mon dentiste. Je ne l'avais pas fait jusque là car je tenais à être une "patiente ordinaire", pour que le terrain au niveau des soins soit le plus neutre possible. La discussion lui a fait dire qu'il connait d'autres personnes souffrantes, mais qu'elles ne semblaient pas avoir le même recul que moi, et se trouvaient donc dans une souffrance importante. Pour ma part, les soins dentaires effectués sereinement m'ont donc permis d'éliminer tout une palette de suppositions que nous faisons tous quand nous souffrons. Donc, ça c'est fait. Je voulais aussi dire que n'étant pas particulièrement à la recherche d'un traitement, (je suis toujours en psychanalyse, mais ça on le sait, c'est de la longue histoire), je me suis rendue compte que petit à petit, ma bouche s'est faite plus discrète... oui, c'est plus calme, supportable, voire absent certaines journées, ou à certains moments. Je ne sais pas pourquoi, mais je vais mieux, ma langue va mieux, ma bouche va mieux, et je n'ai rien fait pour cela... Alors je me permets de citer une phrase lacanienne très significative pour moi : "vouloir comprendre à tout prix, c'est parfois passer à côté de l'essentiel". Et mon dentiste, que je remercie, sans le vouloir en a remis une couche en me disant qu'il ne fallait pas à tout prix, chercher la cause de la glossodonie... et qu'un jour, au carrefour des chemins de la médecine, on trouvera surement "par hasard" ce qui nous provoque cette "chose" et de surcroit, si tout va bien, le traitement suivra. Sans trahir, mon dentiste aussi à un soucis de bouche... comme quoi....
Juste pour vous dire à tous que rien n'est joué, j'ai toujours hélàs peur parfois que "ça recommence comme avant" mais à chaque jour qui passe, je me réconcilie un peu avec ma bouche, je souffre moins. On est en 2014.... cinq ans déjà.... enfin un peu de soulagement.... mais je pense à vous tous bien fort.
N'oubliez pas d'utiliser le forum, c'est important. Cordialement.
evemma
 
Message(s) : 22
Enregistré le: 24 Avr 2013 08:09

Re: Témoignage de nette amélioration

Message par Mariane » 27 Juil 2014 14:17

bonjours je pense avoir une amèlioration depuis 1 an je ne sais pas pourquoi sinon je voulais me suicider pour arreter ce calvaire de nuit et de jour la maladie a èv oluè les sensations de brulures sont passèes sur tout le corps en particulier la nuit avec une diminution d'intensitè pour la cavitè buccale.endroit le plus intolèrable avec les gencives et les joues. j'ai essayè tout ce que je pouvais: acuponct hypnose magnètisme cure rivotril laroxyl ces 2 mèdoc avec effets secondairesaprès 2mois 1/2 ( pipi caca culotte).je ne veux pas de mèdocs j'ai fais une thèrapie analytique de 6 mois avec un psy donc totalement remboursèe :la remarque de Gloria me parait judicieuse (le traitement analytique s'arrete lorsque le patient est ruinè) mais peut etre èvitè dieu merci.constatations rire soulage merci à Gloria pour m'avoir divertie ;sucer les pastilles Lajaunie bien ;le chewing gum en excès>colliques ;anneau de dentition à passer dans la bouche comme les bèbès :tès bien j'en ai toujours 2 au congel;passer du xylocaine gel sur les endroits douloureux soulage; tout les glaçons bien les bains d'eau de mer: le paradis retrouvè bon usage de ces conseils
Mariane
 
Message(s) : 45
Enregistré le: 20 Fév 2014 13:37

Re: Témoignage de nette amélioration

Message par gloria » 27 Juil 2014 18:31

Bonjour à toutes et à tous,

Il y a quelque temps, j'avais commencé une réponse mais je n'ai pas réussi à retrouver mon "brouillon" ?
Je viens de m'apercevoir que cela faisait maintenant 3 ans que la glossodynie s'était installée mais aussi qu'elle se faisait plus rare, plusieurs jours consécutifs sans manifestation puis, sans raison apparente, réapparaissait.
Alors là, ni une ni deux, je ne la laisse pas me pourrir la journée, 1/4 de Rivotril pendant 3 mn.
Je ne fais pas de lien entre le stress et les manifestations car, bizarrement, ça va mieux lorsque je suis contrariée ?!
Je constate simplement que ma langue est toujours hypersensible, alors, je suis très gentille avec elle.
Je brosse mes dents avec le gel dentifrice pour enfants (dents de lait) WELEDA, d'une très douce fraîcheur.
Toujours pas de vin et de café (Grrrr !!!) et suppression du petit goûter sucré de l'après-midi.
Suppression de pratiquement tous les épices et les aromates.

Je m'en sors car très gourmande, je fais des desserts (et des confitures) peu sucré(es).

Je vais quand même tenter de faire un dosage de vitamine B12 car d'autres manifestations, les aphtes notamment auxquels je suis devenue abonnée peuvent être un signe de manque et/ou de mauvaise assimilation.

Mais bon, comme nombre d'entre vous, j'en ai tellement marre des médecins que je ne me prends plus la tête.
A propos, quelqu'un a-t'il essayé l'oligot-élément dont parlait un membre (du zinc ?) ?
Et celles/ceux qui sont en thérapie "psy", allez-vous mieux et votre analyste a-t-il une nouvelle auto ?

Très bel été à toutes et à tous.

Cordialement,

Gloria
gloria
 
Message(s) : 21
Enregistré le: 09 Juin 2013 14:36

Re: Témoignage de nette amélioration

Message par ravy » 26 Août 2014 18:54

J'ai une glossodynie depuis 5 ans, apparue d'abord par des hallucinations olfactives (odeurs de brulé), puis, qqs mois après, par des pbs de goût amer constant et de glossodynie (langue piquante, palais amer). J'ai aussi perdu à peu près en même temps le bon sommeil que j'avais.

J'ai fait à peu près toutes les analyses possibles jusqu'à ce que je rencontre un stomatologue, Pascal Francis, Paris 19e, qui m'a affirmé que c'était psychologique, après une rapide consultation.

L'anxiété engendrée, ou concomitante, ou préexistante, m'a fait prendre des antidépresseurs (Deroxat), qui m'ont diminué la sensation sur la langue. Depuis environ 4 ans, j'ai ce symptôme qui va et vient, mais ne disparaît jamais totalement. Je fais une psychanalyse, qui m'aide pour l'angoisse mais pas pour la langue.

J'ai développé ce symptôme à 48 ans, soit au même âge que mon père lorsqu'il a eu ses 1ers symptômes du cancer du poumon qui l'a emporté ; j'avais 21 ans. Odeurs de brulé = cigarette de mon père ! C'est un peu trop "psy de comptoir", pour être vrai, mais je suis persuadé que l'origine du pb. Etonamment, un frère de mon père a également développé des troubles anxieux au même âge ! Malheureusement, il ne suffit pas de "savoir" l'origine... (à supposer que la raison soit bien celle-là).

Je prends toujours du Deroxat (par période, car les effets secondaires sont difficiles pour l'appétit - décuplé - la sexualité - décimée - le sommeil - troublé etc. ), car j'ai encore des troubles anxieux. Une psy "comportementale" m'a beaucoup aidé, qui permet de prendre de la distance sur les symptômes divers (anxiété, angoisse, hypocondrie et sensations physiques associées : colopathie, tremblements, états "cotonneux").

Grâce à tout ça, je me sens (un peu) mieux et je pense que la glossodynie diminue très lentement. Sauf certains jours où elle est très sensible, il m'arrive même de l'oublier ; je m'y suis un peu habitué.

À lire ce forum, j'ai l'impression que la glossodynie, contrairement à... la grippe par exemple où tout le monde à les mêmes symptômes, se manifeste différemment pour chacun, mais avec suffisamment de points communs pour se retrouver un peu dans les témoignages divers. De plus, les psychotropes n'agissent pas sur tout le monde de la même façon, ni même de la même manière sur la même personne. J'ai pris trois fois du Déroxat (environ un an), la première fois avec un effet sensible sur la langue (diminution des symptômes), mais pas les deux autres... alors que pour ma 2e prise, le départ a été très dur (augmentation de l'anxiété) et la 3e encore plus dur ! À chacun de trouver son propre chemin dans ce dédale et de s'y faire guider par de bons médecins... Je pense que c'est possible.

Bon courage à tous.
ravy
 
Message(s) : 1
Enregistré le: 23 Août 2014 11:02

Re: Témoignage de nette amélioration

Message par christine » 22 Oct 2014 10:55

Voici le témoignage de BERTRIX

A la suite d' un banal soin dentaire ( avec tout de même nécrose de la gencive à l' endroit de la piqure, assez vite guérie), j' ai commencé à ressentir des picotements et petites brulures aux gencives. Intermittentes et se déplaçant, ces brulures sont devenues peu à peu continues et envahissantes jusqu' à se transformer en douleurs insupportables de toute la sphère buccale. Langue terriblement douloureuse, palais brûlant et semblant s' écraser sur la langue, dents enserrées comme dans des étaux, gorge, gencives et muqueuse en feu, sensations d' écartèlement et de constriction simultanées... C' est ainsi qu 'une vie devient enfer jour et nuit. Je passe les dizaines de consultations médicales effectuées en quelques mois, dentistes stomatos ORL neuro gastro ainsi que les examens réalises, scanner Irm recherches infectieuses etc, résultats négatifs. Je précise que j' ai du arrêter de travailler au bout de 4 mois tant la souffrance était intense et que faute de ne pouvoir me soulager, mon médecin traitant m' a accompagnée quasi quotidiennement dans mon parcours du combattant, recherche de solution, et également pour calmer mes angoisses et insomnies face au tsunami que représentent ces douleurs buccales.
J' ai recueilli des infos sur internet, et ai choisi de me tourner vers une dermato de la muqueuse buccale faisant équipe avec une psychanalyste. En effet au bout de 6 semaines d 'antidépresseur et environ 5 séances de thérapie un mieux s' est fait sentir jusqu à disparition totale de la stomatodynie en 3 mois . J' ai aujourd'hui repris mon travail, cesse la prise d' antidépresseur, je poursuis bien sur la thérapie, en un mot je revis.
Un yoyo des plaquettes sanguines avait toutefois été repéré plusieurs fois pendant cet épisode douloureux ( baisse jusqu'à 60000), quelqu' un peut il me dire si il a également eu ce symptôme associé ?
Je reste à la disposition de ceux qui voudraient les coordonnées du dermato et psychanalyste (Paris)
Bon courage à tous

Bertrix
christine
 
Message(s) : 60
Enregistré le: 21 Fév 2013 10:06

PrécédentSuivant

Retour vers Témoignages de guérison

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités