La pleine conscience

La pleine conscience

Message par pierre » 22 Fév 2013 18:50

Bonjour à tous,

J'ai rencontré la stomatodynie il y a un peu plus d'un an.
Je passe mes réactions : elles sont comme les votres.
Plusieurs spécialistes : rien.
Par hasard (non il n'y a pas de hasard); un jour, je suis tombé sur un livre de Christophe André, "Les états d'âme", et cela a changé ma vie. Pas seulement par rapport à mon affection, mais toute ma vie, ma vie de tous les jours. C'est un livre absolument étonnant : on s'y retrouve à chaque page, on comprend énormément d'émotions, de réactions à ces émotions et surtout on découvre la pleine conscience.

J'ai suivi les conseils de Christophe André : aborder la méditation. C'est un mot qui fait parfois sursauter les septiques. C'est pour cette raison qu'en Occident on l'appelle pleine conscience.
Le psychiatre américain Jon Kabat Zinn a découvert cette thérapie et l'a mis en pratique dans un hôpital.
La mise en oeuvre de cette méditation est très simple et très agréable. Il serait trop long d'expliquer ça dans ce forum.
Par rapport à la glosso, cela m'a permis de maîtriser mes émotions et surtout d'identifier autrement les douleurs en les analysant et en les modifiant.
Je suis actuellement en psychothérapie (je ferai un autre message pour expliquer mon parcours) et mon psychiatre m'a conseillé vivement de continuer. De toutes façons, quand on a commencé, on ne veut que pratiquer. C'est extrordinaire.
Alors dans un premier temps, je vous conseille de vous y mettre.

Lisez Jon Kabat Zin et Christophe André. Si vous voulez, je vous donnerez les titres.
Pierre
pierre
 
Message(s) : 14
Enregistré le: 22 Fév 2013 18:15

Re: La pleine conscience

Message par isabelle78 » 23 Fév 2013 16:31

bonjour laurent,

merci beaucoup pour ce conseil; je vais de ce pas essayer de me procurer ce livre. Personnellement, je suis prête à tout essayer (j'ai même essayé "les toucheurs", à la campagne!!) pour guérir de cette poisse!!
La psychothérapie dont vous parlez est-elle dite "de groupe"? Savez-vous si ce psychiatre consulte sur Paris?
En vous remerciant, Isabelle
isabelle78
 
Message(s) : 10
Enregistré le: 23 Fév 2013 14:24

Re: La pleine conscience

Message par Laurent » 23 Fév 2013 18:21

Bonjour,

Merci pour les idées de lecture.
Il est vrai qu'une approche plus "Zen" de la vie permet d'améliorer le quotidien,
mais il est pas toujours facile de rester Zen.

Ce serait effectivement sympa de nous donner les titres.

Bon week-end

Laurent
Avatar de l’utilisateur
Laurent
 
Message(s) : 92
Enregistré le: 06 Fév 2013 13:38
Localisation : Paris

Re: La pleine conscience

Message par isabelle78 » 24 Fév 2013 01:09

rebonsoir Pierre,

pardonnez-moi... à ma relecture, je m'aperçois que j'ai fait une erreur de prénom!! je suis vraiment désolée; j'espère que vous ne m'en voudrez pas!!
pour répondre à laurent, oui, c'est difficile de rester zen et surtout d'effacer tant d'années de stress, d'angoisses, d'anxiété: on ne se refait pas mais on peut s'améliorer? Je suis convaincue que cette maladie (dite "auto-immune" par mon stomato) réagit en fonction de l'état général de la personne atteinte mais comment faire pour prendre du recul face aux soucis, aux ennuis... qui font le quotidien de tout un chacun finalement?
qui a la ou une solution?
je vous souhaite une belle nuit amicalement isabelle
isabelle78
 
Message(s) : 10
Enregistré le: 23 Fév 2013 14:24

Re: La pleine conscience

Message par pierre » 28 Fév 2013 10:28

Voici donc les titres des livres qui me semblent essentiels :

Pour la pratique :
- "Méditer jour après jour" de Christophe André avec un CD
- "Méditer pour ne plus déprimer" de Williams, Teasdale, Segal et Jon Kabat-Zin avec un CD
Pour la connaissance :
- "Les états d'âme" de Christophe André
- "L'éveil des sens" de Jon Kabat-Zinn
- "La pleine conscience" de Jon Kabat-Zinn
- "L'art de la méditation" de Matthieu Ricard

Je précise bien que ces ouvrages vont plus loin que nos pathologies buccales.

Pierre
pierre
 
Message(s) : 14
Enregistré le: 22 Fév 2013 18:15

Re: La pleine conscience

Message par isabelle78 » 28 Fév 2013 13:56

bonjour Pierre,
merci beaucoup... en effet, il y a de quoi faire ! Quand on aura lu tout ces ouvrages, on ne sera peut-être pas guéri "physiquement" mais on devrait quand même "avoir changé"? Je suis septique mais pourquoi pas (je crois que je ne me fais pas confiance du tout)... à bientôt? isabelle (votre parcours m'intéresserait... seriez-vous d'accord pour nous en dire les grandes lignes sans vous paraître indiscrète bien sûr)
isabelle78
 
Message(s) : 10
Enregistré le: 23 Fév 2013 14:24

Re: La pleine conscience

Message par pierre » 28 Fév 2013 17:55

oUI, BIEN SûR.

jE VOUS DEMANDE QUELQUES JOURS, CAR J4AI BEAUCOUP 0 FAIRE EN CE MOMENT

Pierre
pierre
 
Message(s) : 14
Enregistré le: 22 Fév 2013 18:15

Re: La pleine conscience

Message par franlaure » 01 Mars 2013 11:57

bonjour,

Je viens de m'inscrire sur ce forum sur lequel j'espère pouvoir trouver des informations sur les "solutions" comme vous tous je suppose et j'espère peut-être vous en fournir aussi si je le peux. J'ai lu certains des livres que vous mentionnez. Ces démarches sont très intéressantes et j'avoue que j'y crois mais peut-être pas dans mon cas. En effet, je suis dans un état de douleurs qui me semble difficile à concilier avec la méditation mais je persiste....

Je vais poster un autre sujet,

A bientôt
Laurence
franlaure
 
Message(s) : 2
Enregistré le: 01 Mars 2013 08:52

Re: La pleine conscience

Message par pierre » 06 Mars 2013 21:28

Oui, je comprends.

Essayez peut-être avec un CD.

Pierre
pierre
 
Message(s) : 14
Enregistré le: 22 Fév 2013 18:15

Re: La pleine conscience

Message par pierre » 09 Mars 2013 21:36

Une approche de mon vécu :

En tout début d’année 2012, j’ai eu un aphte. Il s’est passé mais je conservais une douleur dans la bouche ; j’ai consulté mon généraliste : bain de bouche.
Pas d’amélioration ; une semaine après, je revois le médecin. Il m’ausculte et me dit : « Je ne sais pas ce que c’est et de toute façon je ne peux rien faire. » Il fait cependant une ordonnance pour voir un dermatologue pour « me rassurer ».
C’est la douche froide, je ressort complètement déstabilisé et inquiet.
Je rencontre ce spécialiste qui déclare que la cause de cette affection est un médicament que je prends pour soigner une hypertension : le xxxxxxx.

Mon médecin me change le traitement : pas d’amélioration. Il ajoute : « Vous irez mieux quand vous serez bien dans votre tête ». Au contraire, des semaines d’effets indésirables. La galère.
Les douleurs s’accentuent.
Je prends conscience que le problème est sans doute d’ordre psychologique.
Je vais sur internet : je lis tout sur la maladie que j’identifie comme glossodynie ou stomatodynie.
Je consulte mon dentiste : rien.
Je consulte mon gastroentérologue : rien.
Entre temps, en vacances, je tombe sur un livre : « Les états d’âme » de Christophe André.
Je le dévore et je vois défiler ma vie. Exceptionnel.
J’entame alors une période « psy ».
Je consulte un homéopathe acuponcteur très proche des médecines naturelles. Il confirme une tendance psychologique à mes problèmes. Il m’oriente vers un psychiatre « renommé » du secteur.
Je commence une psychothérapie en mai.
En juillet je participe à une recherche d’un service odontologique de l’hôpital La Pitié Salpétrière à Paris (sur la mesure de l’opiorphine– voir le message dans le forum). Le dentiste qui me prend en charge déclare qu’il est convaincu que l’origine de la douleur est d’ordre physiologique… ; déception.
Parallèlement, Jon Kabat-Zinn fait son apparition dans mes lectures : la pleine conscience est une évidence. Mon psy confirme. C’est parti : révélation, bien-être, pratique journalière ; ma vie change en un mois.
Ma douleur change de nature : je l’analyse et la contrôle. Elle n’est plus une composante essentielle de mon existence mais une gêne relativisée et non envahissante.
J’essaie aussi les huiles essentielles : pas d’effet.

A partir de septembre je ne vois plus que mon psychiatre et mon acuponcteur. La méditation devient une base de ma vie : chaque moment en est empreint ; je consacre souvent des moments dans la journée pour m’y replonger. Pas de contrainte, au contraire.
Au niveau de la douleur, c’est encore très gênant mais pas insupportable. J’ai arrêté tous les soins locaux (bains de bouche, plâtre…). Je ne mâche plus que du chewing gum.

Le combat n’est pas fini ; une chose est sûre : je suis prêt à « vivre avec » car ce n’est pas cela qui va diriger ma vie ; à priori, ce n’est pas une maladie évolutive mortelle. Peut-être est-ce une variante moins douloureuse que vous (j’ai lu des messages très marquants) ; l’un n’est pas l’autre.
J’ai certainement oublié des périodes ou des détails.
Mon homéopathe a résolu le problème des aphtes : prendre des bactéries lactiques (probiotiques) et celui du cholestérol : la levure de riz rouge (très efficace)

Aujourd’hui, je me pose encore beaucoup de questions ; sur le site, Laurent a déposé une information concernant de nouvelles recherches (Insern). L’origine du mal serait neurologique !
On y perd son latin.
La glossodynie n’intéresse pas encore les laboratoires pharmaceutiques ; pas assez de malades donc pas assez de profits en vue.
Les médecins, pour la plupart, sont catégoriques soit dans un sens (psychogène) soit dans un autre (physiologique).
A qui se vouer ?
A NOUS.
pierre
 
Message(s) : 14
Enregistré le: 22 Fév 2013 18:15

Suivant

Retour vers Les solutions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité