Page 1 sur 1

olanzapine

Message Publié : 30 Juil 2016 20:42
par Laurent45160
en anglais..Sorry

les polonais se penchent dessus
http://www.psychiatriapolska.pl/uploads ... 3v47i6.pdf

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18588600

traduction d'un autre site
A 73 ans, homme blanc avec une histoire de 6 mois de glossodynie , insensible aux pastilles de clotrimazole , cevimeline , triamcinolone pâte dentaire , la paroxétine , et lorazépam présentés à la clinique de dermatologie pour consultation. Travail -up n'a révélé aucune anomalie orale et aucun désordre systémique sous-jacente . Il a nié des symptômes compatibles avec un trouble psychiatrique . Une évaluation détaillée amnestic gratuitement par un conseil certifié gérontopsychiatre ( John S. Kennedy , MD ) a constaté que le patient a été opprimé par la douleur . Il ne répond pas aux critères de dépression majeure , ni at-il avoir un trouble d'anxiété ou de délires . En raison de la présence de dysphorie et anxiété anticipatoire secondaire à glossodynie , le patient a commencé le olanzapine . Amélioration des symptômes de la douleur ont été notés dans les 3 jours avec la pleine résolution des symptômes à 1 et 3 mois de suivi . Dysphorie et anxiété anticipatoire remis entièrement sur ​​le soulagement de la douleur .

Re: olanzapine

Message Publié : 30 Juil 2016 20:46
par Laurent45160
un therapeuthe français en parle et évoque notre site
http://auriol.free.fr/yogathera/chakras ... odynie.htm

Re: olanzapine

Message Publié : 31 Juil 2016 08:55
par Terreindigo
Très intéressant comme sujet. Je me suis attardée sur la fin de la page 980 et page 981. Ce paragraphe est plus complet que la traduction donnée mais au moins tu as le mérite de donner un extrait en français. L'olanzapine ( à peu près similaire à la clozapine ) jouerait un rôle d'antagoniste au niveau des récepteurs de dopamine. Elle ralentirait le processus de cette substance chimique qui, libérée en trop grande quantité, peut engendrer certains troubles.
Les résultats semblent en effet encourageants, dommage que les dernières données datent ( sauf erreur de ma part ) de 2012. L'olanzapine ne fait pas partie des médicaments couramment prescrits pour nos symptômes de la bouche, ce serait intéressant de savoir pourquoi ( trop d'effets secondaires ? ).

Merci pour ton importante implication sur ce site.

Re: olanzapine

Message Publié : 31 Juil 2016 13:49
par Laurent45160
j'ai trouvé l'article complet issu d'une recherche au japon

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... 1806.x/pdf